METIER DE REFLEXOLOGUE

Définition du réflexologue

Nullam euismod commodo


SES RACINES
La réflexologie a ses racines dans la tradition du massage des pieds et des mains. Elle a été pratiquée depuis des millénaires en Egypte, en Grèce et en Asie. D’après certains témoignages, la réflexologie plantaire aurait trouvé son origine au Pérou environ 12 000 ans avant J.-C. La civilisation des Incas pratiquait le massage réflexe du corps.
On retrouve également des témoignages de l’utilisation de la réflexologie en Egypte ancienne. Une fresque, mettant en scène des soins réalisés à partir des pieds et des mains de patients, a été retrouvée en 1899 à Saqqarah, dans le tombeau d'Ankhmahor connu sous le nom de tombeau des médecins.
De nombreuses gravures et dessins hindous du IIIe siècle montrent également des scènes de massage du corps. Le réflexologue est un professionnel du bien-être et de la gestion du stress, qui prend en charge la personne (patient ou client), en lui proposant et en réalisant des protocoles de relaxation et de stimulation réflexe plantaire, palmaire, dorsale, faciale et crânienne.

Dans le cadre de la gestion du stress, le réflexologue est un professionnel de la relation d’aide et d’accompagnement. Il peut intervenir dans le domaine médical, paramédical, social, sportif, ainsi que dans le domaine de l’esthétique et du bien-être. Il exerce sous toute forme de statut professionnel. Le statut le plus souvent utilisé est toutefois celui de profession libérale. Il peut également être salarié d’une structure : entreprise, association, hôpitaux, centres sportifs, ….

GESTION DU STRESS
La gestion du stress correspond à un ensemble de techniques autant éducatives que psychocorporelles et peut être entreprise à titre préventif ou curatif. La réflexologie est une technique manuelle efficace qui s’inscrit parmi l’éventail des possibilités non pharmacologiques dans la gestion du stress. La réflexologie peut être proposée sous forme de soin de confort et/ou de soin de support.

Dans le langage médical le stress correspond à un ensemble de réactions neuro-psycho-biologiques destinées à maintenir l’équilibre face à un agent extérieur. Le stress est une réaction physique, physiologique et psychologique du corps lui permettant de s’adapter aux événements de la vie quotidienne. Lorsque le stress perdure, nous nous trouvons dans un état de réponse permanente, générant une hyperfonction du système nerveux, ce qui use notre système cardio-vasculaire, diminue nos défenses immunitaires et perturbe un ensemble de régulations hormonales indispensable au bon fonctionnement de notre corps.

La réflexologie a des effets calmants sur le système nerveux. Celui-ci est parmi les premiers systèmes organiques à être exposé aux conséquences néfastes du stress. Plus de 75% de nos problèmes de santé (maux psychosomatiques) peuvent être lié au stress, au surmenage ou à la tension nerveuse. Les troubles fonctionnels regroupent tous les troubles qui ne sont pas associés à une lésion particulière. Le terme de «trouble fonctionnel» regroupe l’ensemble des symptômes qui n’ont pas de cause médicale clairement identifiée (par opposition aux «troubles lésionnels» qui eux, traduisent une maladie organique). Ce diagnostic dit «d’élimination» est difficile à déterminer.

La réflexologie, lorsque utilisée comme méthode antistress, est une approche efficace dans le traitement du stress et de la douleur. La douleur et le stress sont sources de tensions musculaires et psychologiques. Ces tensions peuvent être réduites par des séances régulières de réflexologie qui permettent d’atteindre un état de détente physique au cours duquel la pression sanguine baissera, la respiration ralentira et le corps produira moins d’adrénaline (hormone du stress). Au fur et à mesure que les muscles se décontractent, le corps libère des opiacés naturels, les endorphines, dont les propriétés analgésiques sont semblables à celles des opiacés de synthèse comme la morphine. La peau sécrète également des endorphines. C’est par leur intermédiaire que le toucher peut nous apporter un sentiment de bien-être, un effet apaisant, euphorisant ou régénérant. Une fois libérées dans le sang, elles se dispersent dans l’ensemble de l’organisme et produisent leur effet bénéfique : lutte contre la douleur, la fatigue, l’angoisse, la tension nerveuse….

La consultation du réflexologue commence par un bilan.

Quisque venenatis mi

Avant le soin, le réflexologue procédera à une anamnèse et tiendra compte du fait que la personne vient pour la première fois ou bien a déjà reçu des soins en réflexologie. Il lui présentera les différents types de réflexologie (plantaire, palmaire, dorsale, faciale et crânienne…), et proposera celui le mieux adapté à la personne. Le réflexologue effectue le soin en fonction des données recueillies lors de chaque séance, les synthétise et établit un protocole personnalisé de soins, selon les besoins de la personne et en accord avec elle. Le soin commence par un soin relaxant (plantaire, palmaire, dorsal, facial ou crânien) car une zone tendue, contractée, congestionnée, est une zone sensible voir douloureuse au toucher qui ne pourra pas être stimulée. La détente apportera le relâchement nécessaire des structures anatomiques (musculaire, tissulaire, articulaire…) et permettra une meilleure vascularisation, une meilleure circulation sanguine et lymphatique, le réflexologue obtiendra de ce fait une meilleure réponse réflexologique. Il est fort probable que plusieurs séances de relaxation soient nécessaires avant d’effectuer un protocole de stimulation. Le réflexologue cible des zones réflexes à travailler pour améliorer le bien-être de la personne et diminuer les niveaux de stress. Puis, selon les sensibilités de la personne et les symptômes (troubles fonctionnels), le réflexologue sélectionne plusieurs zones réflexes en rapport à la problématique du sujet, et stimule ces correspondances par des pressions spécifiques. Le toucher réflexe est une pression rythmée, cadencée et répétitive. Chaque point ou zone réflexe peut être stimulé pendant 3 à 5 minutes environ. La durée d’une séance est comprise entre 45 minutes et 1 heure. Le soin de réflexologie se fait sur une table de soin, en position allongée ou éventuellement sur une chaise où la personne est confortablement assise. Pour un meilleur accompagnement, il est préférable d’effectuer une à deux séances par mois.

Votre réflexologue vous signale. Il est recommandé d’éviter de stimuler les zones réflexes en rapport à l’activité du foie, du cœur ou des reins, lorsque le sujet est fragile, car cette technique a un puissant effet de détoxification de l’organisme. Par ailleurs, la réflexologie est déconseillée en cas de : thrombose, phlébite, affection nécessitant une intervention chirurgicale, infection grave et maladie s’accompagnant d’une forte fièvre, mycose de grande étendue, grossesse à risque ainsi que les trois premiers mois de grossesse, trouble dépressifs sévères, troubles psychotiques, diabète grave, personne sous dialyse, personne porteur de pacemaker,… Le soin relaxant par la réflexologie peut être proposé dans les services d’oncologie ou de soins palliatifs, sous forme de soin de confort et de support.

Copyright ©2015 : Chambre des Praticiens de la Santé Durable / Création graphique PHILIPPE LOIZEAU